A Literary Tour de France
22. 385 Mossy to the STN, August 23, 1779

Marseille le 23 août 1779

MM. de la Société de Neuchatel

Messieurs,

Je dois vous assurer de la réception de votre envois du 29 avril montant, suivant votre facture, à                                                                                    ……..…L. 104-10-0

Votre prédante expedition, qui se montait à                                     ………………..L. 88-7-0

Ces deux envois ont fait des frais, à peu près de Neuchatel à Lyon, dont vous êtes tenus

                                                                                                                          L. 19

                                                                                                                          L. 173-17-0

Vous avez tiré sur moi au 1er septembre pour lettre de……………………...L. 150

Je vous resterai débiteur de vingt trois livres, cependant comme j'ai divers articles imparfaits, dont vous avez note ci-après, je ne pourrai guère vous tenir compte de cette petite somme qu'à tant que vous m'aurez compléter.  D'ailleurs ma précédante du 28 juillet eclaircit encore mieux cet objet.  Je m'y retire.

            Quoique nous ne soyons pas tout à  fait convenus que vous tirassiez sur moi; et au contraire mon terme me doit au moins de 15 mois, je ferai honneur à votre traite; mais ceci sera sans conséquence; car 1er vous n'ignorez pas que votre premier envoi de L. 88 a resté à Lyon plus de six mois, et que même il avait été question d'en extraire quelques articles non demandés, ou trop retardés, ainsi je ne l'ai reçu qu'en janvier dernier.

            Le 2e quoique expedié de votre part le 29 avril, ne m'est pas parvenu que depuis environ quarante cinq jours or donc cela ne [           ] pas avec nos conventions.

            Je ne suis au reste la cause de ce long retarde chez vous à Lyon.  Il l'en passe toujours deux mois.  Cela fait tort à la vente; car la primeur est un mérite, et plusieurs de vos articles me restent par rapport à ça.. Il y en a plusieurs qui ne souffrent guère l'analyse, cars ils sont assez mal écrits.

            Je n'ai pas pour le présent grands articles à vous demander.  Vous m'avez bien envoyé un catalogue et une note dans votre [           ] du 18 juillet; voici ce que j'en ai extrait.

26 pour 24 Le grand œuvre dévoilé, octavo,1779.  Au lieu à [ceux] demandés par ma précédante ajouter:

13 pour 12 Voyages en divers pays de l'Europe, octavo, 2 vols.

et les autres demandés.

            Il s'agirait actuellement de joindre votre ballot à un autre que je demande à la Société de Berne.  Je crois que cela peut [           ] facilement, en donnant avis à un commissionaire commun à [Pontarlier], ou à quelqu'autre ville où les ballots doivent aboutir, avant d'entrer en France de faire cette [opération] afin de ne former qu'un seul ballot des deux.  Je préviens ces Messieurs par ce courrier; ainsi je compte sur cette jonction. 

            Voici la note des défets qu'il me faut:

À 1 Etat présent du Portugal K L M N et la 1/2 feuille où se trouve le frontispice.  C'est un cahier qui a été percé de part en part et hors de service

 à 1 Maladies des yeux de Guérin.  Les feuilles K et T et la feuille du frontispice, auquel le même cas est arrivé

à 1 Réflexions sur le système de la nature, 2 vols., octavo, au tome

2e, K 145

160 [L" germes]

à 1 Dorat, 6 vols., octavo, tome 5, C 33 à 48 L Batteries

à 1 Monarque accompli, 3 vols., octavo, tome 1, Aa 369 à 384 [Leurs

Je me flate que vous n'oublierez pas ces défets.

J'ai l'honneur d'être très parfaitement

Messieurs,

Votre très humble et très obéissant serviteur

J Mossy

Date: 
Sun, 08/29/1779