A Literary Tour de France
Malherbe to STN, 12 février 1779

 

                                                                                              Loudun, le 12 février 1779

 

Messieurs,

 

Ayant reçu et vérifié les 2 balles de vos derniers envois qui, rabais de 5 pr. cent pesant déduit, montent à………..…………..666

et…………………………….............186

                                                           852

Ports de lettres reçus pour M. F……….4

                                   net…………..848

 

Voici ce solde en ma promesse à votre ordre chez MM. Sache, frères payable fin février 1780 dont je vous débite.  Vous m’en créditerez et accuserez bonne réception. 

 

Je vais répondre à votre chère lettre du 24 décembre passé.  Je vous ai répliqué au sujet de La Description des arts.  Vous m’enverrez, si vous voulez, 13 pour 12 de vos Bibles.  Vous me donnez état et facture d’une nouvelle balle expédiée à MM. Revol et cie. à Lyon.  Je n’en ai aucune connaissance encore, ni avis d’entrée à Lyon, et expédition à Orléans.  À réception, je vérifierai le tout et vous en tiendrai bon compte.  Je vous observe cependant que vous m’y surchargez le prix du Système de la nature porté à L.5 que je puis avoir à L.3-10-0 et je ne vous l’ai payé ci-devant que L.4, ce qu’il vous plaira réduire.  Il faut le donner rendu à L.5 et même L.4-10. 

 

Vous me donnez un état de libri—[mots illisibles] que vous me proposez.  Le prix de votre côté est bien élevé.  C’est tout ce que je pourrais faire que de les placer aux dits prix rendus et à 18 mois et 2 ans.  Il faudrait donc une remise honnête et encore ces articles sont dangereux dans l’occurrence présente.  Si vous pouvez me les faire rendre franco chez moi, ou du moins à Orléans sous rabais aux prix de votre note de 35 pr. cent pesant, je les prendrai payables dans 2 ans.  Si ma proposition vous agrée, vous pourrez en faire l’envoi à votre commodité. 

 

Si le prix du supplément aux œuvres de J.J. Rousseau est à prix raisonnable, vous pouvez m’en faire passer 50 à 60 exemplaires.  Quelques Voyages en Espagne, 26 pour 25 Gessner.

 

Il est bien que vous m’adressiez de vos prospectus d’Encyclopédie.  J’aurais besoin d’une adresse à Mayenfelz, à défaut à [mot illisible] pour prendre quelques informations.  Si vous pouvez me la procurer, je vous en aurai obligation. 


J’ai l’honneur d’être bien véritablement, Messieurs, votre très humble serviteur,

 

Malherbe, l’aîné 

 

Les 2 balles dont je vous remets le montant ci-joint ont fait comme je vous l’ai déjà marqué des frais énormes.  Il faudrait en raison de ce augmenter la remise de 5 pr. cent pesant accordée, sans quoi plus de bénéfice à espérer pour revendre aux libraires et je ne veux point vendre au particulier.  

Date: 
Fri, 02/12/1779
Intermediaries: