Jougne

7. Faivre, 22 juillet 1771, Pontarlier

Pontarlier, le 22 juillet 1771

Messieurs,

Je suis allé hier au Frambourg pour réclamer votre balle. Je n’ai pas trouvé Monsieur Petit : il était allé à trois lieues de là qui est à Jougne ; j’y retournerai demain matin.

Vous pouvez faire partir votre balle libry en deux paquets libry à l’adresse de Monsieur Jannet aux Verrières Suisse et je le[s] ferai prendre là ou je le[s] ferai passer à votre disposition sans acquit à caution.

Je serai à Neuchâtel dans peu de jour où j’aurai le plaisir de vous y voir et nous parlerons des affaires.